Architecture
Smoothcore est un oxymore qui permet à Grégoire Diehl d’associer des idées apparemment contraires pour créer des émotions architecturales et redonner du sens plastique à sa discipline.

Dans la démarche de Yom de Saint Phalle, les proportions utilisées en architecture ne sont pas dépendantes de l’échelle de la sculpture qui les préfigure. Ceci permet au sculpteur d’élargir ses pièces à une échelle architecturale sans perdre leur puissance métaphorique.

Cette nouvelle architecture est anachronique : elle rompt avec les problèmes d’époque et de circonstances afin de ramener chacun face à son identité profonde.

Cette architecture est aussi métaphorique et ésotérique : elle confronte de manière directe des symboles éternels les uns avec les autres. Percés dans les trois dimensions, ces bâtiments hébergent une quatrième dimension de lumière, qui irradie les volumes intérieurs.

L’architecture de Yom de Saint Phalle révèle la beauté comme un but en soi, mais elle est aussi éco dynamique et fonctionnelle. Tous les bâtiments sont conçus pour recycler ce qu’ils consomment et produisent par eux-mêmes l’énergie dont ils ont besoin.
Sculpture monumentale par Guillaume de Saint Phalle
Les projets architecturaux du sculpteur Guillaume de Saint Phalle sont le fruit d’une longue et fidèle amitié avec l’architecte Grégoire Diehl, rencontré à la fin de leurs années de lycée. En 2002, Diehl crée à Paris l’agence Smoothcore Architects.

Sculpture monumentale par Guillaume de Saint Phalle

Sculpture monumentale par Guillaume de Saint Phalle



 
YouTube
Facebook
Twitter
Mobile
Rss