Guillaume de Saint Phalle à l'Atelier La Jarry à Vincennes


Guillaume de Saint Phalle à l'Atelier La Jarry à Vincennes
Le squat de la Jarry à Vincennes, c’est là que Yom de Saint Phalle a commencé en 2003, dans un coin d’atelier prêté par son pote David Deshommes ; ils ont bricolé une petite machine en bois de découpe au fil chaud.

Guillaume de Saint Phalle à l'Atelier La Jarry à Vincennes
Avec des cartes à jouer percées de ronds de différentes tailles ils pouvaient tailler des cônes ou des obélisques en perçant les sphères de part en part.

Guillaume de Saint Phalle à l'Atelier La Jarry à Vincennes
Les pièces furent ensuite patiemment enduites de mastique époxy, poncées puis résinées, avant d’être peintes à l’acrylique. Elles furent exposées à l’Espace Commines en 2005.

Guillaume de Saint Phalle à l'Atelier La Jarry à Vincennes
La Jarry était un ancien garage à taxis construit dans les années 20 ; on entrait dans le bâtiment en bagnole en faisant le tour des étages jusqu’au 6ème niveau. Au centre de l’immeuble, deux puits de lumière avec des ateliers autour.

On trouvait tout sur place dans cette « usine », un menuisier au second, un ferrailleur soudeur au troisième, une église évangélique congolaise au rez de chaussée et même les « Clones » un groupe d’électro-teck au 6ème. L’ambiance était Rock N’ Roll, le bâtiment n’hébergeait pas que des poètes !





     

 
YouTube
Facebook
Twitter
Mobile
Rss